Qui veut encore travailler pour l’UE?

Le Rapport n° 15/2019 de la Cour des comptes européenne présente froidement les conséquences
pour la Commission et son personnel de la réforme du statut 2014.
Quel bilan ? Une institution modernisée? Plus efficace? Plus productive?
Rien de tout cela.
Le rapport souligne l’ampleur des économies déjà réalisées, sous-estimées à l’époque, et encore à
venir, la perte d’attractivité, les déséquilibres géographiques, les conséquences humaines, et
notamment l’explosion du taux de maladie dans certaines DG que les économies ont conduites à
sous-doter en personnel. Tous ces éléments se répercutent sur l’efficacité et l’expertise de
l’institution.
Et encore! Le rapport de la Cour des comptes ne peut pas chiffrer la porte de cohésion au sein
même du personnel, les ravages, les divisions provoquées à chaque nouveau Statut. Pour en savoir plus
2019-10-01T12:20:14+02:00