Dernières nouvelles concernant le projet de décision sur le temps de travail et le travail hybride

En décembre dernier, les Syndicats ont rencontré le Commissaire Hahn pour une concertation politique sur le temps de travail et le travail hybride (annexe).

La discussion s’est concentrée sur les principales dispositions du texte, à savoir le temps de travail quotidien, le travail hybride, le télétravail hors du lieu d’affectation, le droit à la déconnexion et le soutien financier aux télétravailleurs.

Les résultats de la discussion avec le Commissaire Hahn peuvent être résumés comme suit :

  • Horaires de travail journaliers (article 5): Il est proposé que les plages horaires pendant lesquelles le personnel peut interagir avec d’autres collègues soient celles des plages fixes dont nous disposons aujourd’hui (de 9h30 à 12h00 et de 15h00 à 16h30-16 les mercredis et vendredis). Comme le Commissaire Hahn l’a souligné, la différence fondamentale avec l’interprétation actuelle de ces plages fixes réside dans la notion de disponibilité, qui n’implique pas la présence obligatoire au travail (ou le télétravail). Si elle est correctement mise en œuvre, les membres du personnel disposeront ainsi d’une plus grande souplesse dans le choix de leurs heures de travail quotidiennes qu’aujourd’hui. Malheureusement, la rédaction de cette disposition (article 5) n’est pas suffisamment précise et laisse une marge d’interprétation différente. L’Union Syndicale Fédérale Luxembourg demandera une clarification formelle de cet article. Pour en savoir plus
2022-01-07T19:27:50+01:00