La surtarification médicale est un réel problème pour le personnel (actif ou pensionné) résidant à Luxembourg. Les premières victimes sont les Agents Contractuels, les AST (AST/SC, AST1)
et les collègues post-2004 recrutés aux grades de base pour qui les coûts médicaux sont les mêmes.

Dans notre tract du 13 septembre 2016, l’Union Syndicale Fédérale Luxembourg expliquait que, sur la base de la directive 2011/24 du Conseil et du Parlement, la fin de la surtarification
médicale au Luxembourg doit intervenir.

Pour rappel, les États membres garantissent que les prestataires de soins de santé appliquent, sur leur territoire, aux «patients» d’autres États membres, le même barème d’honoraires de soins de
santé que pour des patients nationaux se trouvant dans une situation médicale comparable. Cela ne porte pas atteinte aux dispositions de la législation nationale qui autorisent les
prestataires de soins de santé à fixer leurs propres prix, à condition qu’ils ne fassent pas preuve de discrimination à l’encontre des patients d’autres États membres

Pour en savoir plus.