Le récent dépliant de l’Union Syndicale sur le « Le droit de se déconnecter » a donné lieu à bon nombres de courriels émanant du personnel qui a exprimé bon nombre d’inquiétudes quant à leur expérience et leurs craintes à l’égard de l « épuisement digital ». Plusieurs collègues ont également signalé les pressions reçues de leurs hiérarchies, qui s’attendent à ce qu’ils soient disponibles en tout temps, y compris le soir, les weekends et les vacances. Cette situation est contraire au Statut, ne permet pas de se désengager complètement du travail et donne lieu au sentiment d’être constamment surveillé.
Union Syndicale invite l’administration de lire attentivement certains des messages clés reçus du personnel –ci-dessous (sans noms, afin assurer l’anonymat). Ces impressions sont un signal très préoccupant qui doit être traité en priorité.

Pour en savoir plus